Sortie négative

Mutum

Actions

  • Plateforme collaborative
  • Économie circulaire
  • Villes et communautés durables
  • Consommation et production responsables
Type d'offres Consommation responsable
Degré de maturité
Montant collecté : 229 787,10 €

Important

La société n’a pas réussi à monétiser son activité pour équilibrer sa structure de coût et pour convaincre suffisamment d’investisseurs. La mauvaise gestion des dirigeants, notamment sur la trésorerie, a entrainé une cessation de paiement, et une liquidation.

Présentation

Mutum (mutum.com) est une plateforme gratuite de prêt et d'emprunt d'objets entre particuliers. Elle réinvente nos modes de consommation en privilégiant une économie d'usage plutôt qu’une économie de possession. Elle promeut les échanges solidaires pour développer un mieux vivre-ensemble et pour lutter contre le gaspillage. Sur mutum.com la réciprocité est assurée par un système de points : le "mutum". Toute contribution sur la plateforme permet de gagner des mutums, avec lesquels il est possible d’emprunter gratuitement les objets de son choix.


Aujourd’hui, la plateforme propose des objets, dans quelques mois ce sera des services, puis des véhicules et des logements. Mutum souhaite co-construire une économie plus centrée sur le partage.

Le modèle économique de Mutum repose sur la vente de prestations de services aux entreprises, aux universités et aux bailleurs sociaux. Il s’agit de créer des communautés de partage privées. Elles permettent à ces structures de renforcer le lien social et de promouvoir un monde de consommation plus responsable.

L’entreprise compte parmi ses clients la Société Générale, la MAIF, la BPCE.

Raisons pour investir

Risques liés à l’investissement

Conditions sur le produit d’investissement

Instrument
Ticket minimum
Avantage financier
Montage juridique
Valorisation de l'entreprise
% de capital réservé aux investisseurs de LITA.co
Horizon de sortie prévu
Prix d’un titre
Gouvernance
Objectif de la collecte
600 000 €
Produit financier
Actions ordinaires

Risques : investir dans des jeunes entreprises présente un risque important de perte partielle ou totale de capital ainsi qu’un risque d’illiquidité