Financée

ENOGIA
Obligations

  • Clean and affordable energy
  • Industry, innovation and infrastructure
  • Responsible consumption and production
Impact category Renewable energy Degree of maturity Exploitation
Amount collected : € 2 305 400.00

Pitch

Presentation

Acteur mondial de la conception de micro-turbomachines, Enogia est une PME française créée en 2009 afin d’accélérer la transition écologique de l’industrie lourde. S’appuyant sur sa technologie innovante, l’entreprise est spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes ORC (Organic Rankin Cycle) permettant la conversion de la chaleur fatale - soit la chaleur perdue générée par les procédés industriels - en électricité. L’objectif d’Enogia est de capter puis transporter cette chaleur industrielle perdue afin de l’exploiter sous forme d’énergie. Dotée de 10 brevets après 10 ans de R&D, l'entreprise dispose aujourd'hui de 120 micro-turbines installées dans plus de 25 pays. La majorité de ses ventes est réalisé à l'export (Allemagne, Royaume-Uni) et au grand export (Chine, Taiwan, Japon, Corée du Sud, etc.). Face aux contraintes d’efficacité énergétique de nombreux acteurs et un prix de l’énergie élevé, la technologie unique d’Enogia suscite un intérêt croissant, notamment au niveau des modules ORC et leur adaptabilité à de plus petites entreprises. Afin d'accélérer le déploiement commercial et se recentrer sur la transformation de chaleur fatale en électricité renouvelable, la PME a réalisé une levée de fonds en capital en juillet 2023 de 4,6 M€ auprès d’investisseurs privés et de Duna & Cie, la holding commune d'Éric Blanc-Garin et Yazid Sabeg. À la suite de cette opération, Enogia sollicite les investisseurs LITA.co pour un montant de 2,3 M€ en obligations sèches.

Financez le développement et la pérennisation d’une production d’énergie plus durable avec Enogia sur LITA.co !

Découvrez Enogia, en levée de fonds sur LITA.co !
1/2

Follow the project on:

Team

2 co-fondateurs dirigeants, 50 salariés

Depuis leur rencontre à Lille en 2005 sur les bancs des Arts et Métiers Paris Tech, Arthur Leroux et Antonin Pauchet agissent pour accélérer la transition écologique en proposant des solutions plus sobres en énergie et plus respectueuses de l’environnement. C'est en 2009 qu'ils décident de fonder ensemble ENOGIA. Antonin est Directeur général délégué d’ENOGIA depuis août 2011. Il est diplômé de l’école des Arts et Métiers depuis 2008. Il a ensuite travaillé 3 ans en audit comptable et financier dans le secteur des high tech et des services chez PwC de 2008 à 2011. Il pilote la direction financière et les fonctions transverses. Arthur est le Président et directeur général d’ENOGIA depuis mai 2011. Il est également diplômé de l’école des Arts et Métiers depuis 2008. Il a ensuite travaillé 3 ans en tant que manager de projet R&D chez Bertin Technologies. Il pilote le développement technologique et commercial. En 2021, la société est introduite en bourse et lève 12 M€. Plus récemment, en juillet 2023, Yazid Sabeg et Eric Blanc-Garin sont entrés au capital, lors d’une augmentation de capital de 1,5 M€ via leur holding Duna & Cie. Ils sont les anciens gérants de la société CS group, spécialisée dans la création et la gestion de systèmes critiques, notamment pour de nombreux secteurs de l’industrie. Leur arrivée au conseil d’administration d’ENOGIA permet d’aider la société dans sa phase d’accélération commerciale.

Arthur Leroux
Co-fondateur & Président directeur général
Antonin Pauchet
Co-fondateur & Directeur général délégué

Challenges

La chaleur industrielle est responsable de plus de 20 % des émissions mondiales de CO2, reposant sur la combustion de combustibles fossiles. Ces combustibles, essentiellement importés et d’origine fossile représentent la principale énergie utilisée pour la production de chaleur dans l’industrie. Cette chaleur industrielle génère malheureusement la production de chaleur fatale, qui représente la chaleur résiduelle provenant d’un processus industriel et qui n’est pas utilisée par ce dernier. Elle provient en particulier des fumées de fours, des buées de séchoirs, des fumées de chaudières, ou des systèmes de refroidissement. Une forte perte en énergie a donc lieu par la non-récupération de cette chaleur. De plus, l’industrie est la 3e consommatrice d’énergie après le secteur résidentiel et le transport, représentant 21% de la consommation nationale d’énergie finale. Faute à des procédés non-homogènes dans différents secteurs, il est considéré comme compliqué de décarboner l’industrie de manière globale. Le développement de nouvelles technologies de récupération de chauffage industriel représente donc une solution commune et largement applicable pour éliminer une grande partie des émissions sectorielles.

Solutions

La valorisation de la chaleur fatale peut se faire de plusieurs manières. Elle peut s’effectuer sur le site lui-même pour les besoins propres à celui-ci (chauffage des locaux, lumières, etc.), pour répondre à des besoins de chaleur d’entreprises situées à proximité ou pour des besoins de chaleur d’un territoire, ou enfin pour la production d’électricité. Se faisant souvent à grande échelle sur des sites à haute température, les techniques pour capter cette chaleur ont une mise en œuvre complexe avec des niveaux d’investissement significatifs. C’est ici que la solution proposée par ENOGIA prend tout son sens. La particularité de la solution d'ENOGIA réside dans sa très grande adaptabilité, permettant la récupération de ressources jusqu'alors inexploitées. Grâce à une technologie novatrice, elle offre une valorisation sans précédent des sources de chaleur à basse température, présentant ainsi une flexibilité remarquable. Plus précisément, les avantages de la solution ENOGIA incluent une excellente compacité du produit final, probablement la meilleure du marché pour toutes les applications où ENOGIA se positionne. De plus, la solution se distingue par sa fiabilité, les armoires électriques étant embarquées pour minimiser les risques liés à l'intégration chez le client, et par sa modularité, offrant une plage de puissance variée allant de 20 à 180 kW.

Economic model

L’entreprise génère la majorité de son revenu (90%) par la vente de machines et la maintenance des machines vendues. C’est une offre qui devient de plus en plus intéressante dans les pays ou le prix de l’électricité est élevé (Allemagne, Royaume-Uni, Italie) car le retour sur investissement espéré par les clients est généralement compris entre 2 et 4 ans. ENOGIA réalise également la ventes de services d’ingénierie en turbomachines. Cette partie représente près de 10% du chiffre d’affaires et correspond à des études et des prototypes réalisés pour compte de tiers dans le développement de turbomachines sur mesure. Enfin, la stratégie commerciale prioritaire à moyen terme consiste à déployer un modèle d’économie d’usage, basé sur la vente de contrats d’électricité long terme. L’entreprise a d’ores et déjà mis en place 2 structures, avec ses partenaires, qui permettront la réalisation de ce type de contrats : ENOGIA Assets Biogaz et ENOGIA Asset Industry. C’est un modèle plus intensif en capitaux mais qui permet d’apporter une récurrence de chiffre d’affaires, une création de valeur supérieure à moyen terme, ainsi qu’un raccourcissement des cycles de vente. En 2023, l'entreprise a enregistré une croissance du chiffre d'affaires (CA) de 137% au S1 2023 par rapport au S1 2022, portée par un contrat allemand qui apporte beaucoup de récurrence (livraison de 40 ORC sur le plus grand site de méthanisation en Allemagne). Il est prévu que l’entreprise poursuive sa croissance avec un CA prévisionnel de 7,89M € en 2024 (+44,8% sur le prévisionnel 2023)*.

*Données financières et estimations de croissance provenant de l'analyse financière réalisée par LITA.co. En tant que société cotée sur Euronext Paris, ENOGIA a communiqué par ailleurs un objectif de croissance du chiffre d’affaires supérieure à 50% pour l’ensemble de l’exercice 2023 par rapport à 2022 et un objectif d’EBITDA à l’équilibre au second semestre 2023. Sur les exercices 2024 et 2025, ENOGIA ambitionne une croissance moyenne du chiffre d’affaires de plus de 50% par an et l’atteinte d’un free cash-flow positif dès 2025.

Long term impact

L'impact d'ENOGIA se manifeste à la fois sur le plan environnemental, grâce à son expertise dans le développement de modules de conversion de chaleur en électricité, et sur le plan social, par son engagement en faveur de la durabilité et du bien-être de ses employés :

-Réduction significative des émissions de CO² : ENOGIA s'efforce de contribuer activement à la lutte contre le changement climatique. Cet engagement se traduit par l'objectif de produire 60 000 MWh *d'énergie renouvelable d'ici fin 2024, ce qui représente près de 27,5 kt CO2 des émissions CO2 évitées par l'ensemble de ses clients.

-Inventaire et gestion des émissions de gaz à effet de serre : ENOGIA adopte une approche rigoureuse en réalisant un inventaire des émissions de gaz à effet de serre sur les scopes 1 et 2. De plus, la société initie la collecte des données sur le scope 3, marquant ainsi le début d'une stratégie climatique visant à minimiser son impact environnemental.

-Promotion de l'emploi de qualité et sécurité des employés : ENOGIA s'engage activement dans la création d'emplois de qualité, soulignant son implication dans le bien-être et l'avenir de ses employés. La société met en œuvre des mesures visant à assurer la sécurité de ses collaborateurs tout en favorisant des perspectives d'avenir positives au sein de l'entreprise.

50 Jobs created or secured
À un an après la levée de fonds
40000 MWh d’électricité renouvelable produite
À un an après la levée de fonds

Transaction

Reasons to invest

Register or sign in to LITA.co and complete your account to see the information available on this page.

Q&a

Register or sign in to LITA.co and complete your account to see the information available on this page.
Fundraising goal
€ 1 500 000
Min. goal
€ 1 000 000
Max. goal
€ 2 300 000
Financial product
Obligations
Financial benefits
Annual interest rate of 10% over 3 years
Min
€ 300.00
Max
€ 300 000.00
Log in or Register to simulate my financial benefit
Investing in unlisted companies carries the risk of losing all the money invested.